Favoriser l’excellence

La FGPF est convaincue qu’une place financière compétitive doit s'appuyer sur des collaboratrices et collaborateurs compétents. En conséquence, la Fondation soutient la formation, de l’apprentissage à la recherche fondamentale, en passant par la formation continue.

La FGPF entretient un dialogue permanent avec le Département de l’Instruction Publique (DIP) et avec les banques formatrices, afin d’identifier leurs besoins et élaborer les réponses adéquates avec sa Commission Stratégique des Compétences Bancaires.

Fondation Genève Place Financière

Cartes des formations

Le secteur financier offre un univers varié et de multiples opportunités professionnelles. Il n’est pas toujours facile de choisir la filière de formation correspondant à ses envies et au métier envisagé. Afin d’offrir une vision plus claire, la FGPF publie des cartes de formation, selon les thématiques suivantes :

des
formations
à la carte

Fondation Genève Place Financière

Attractivité & Savoir-faire

Le secteur financier : créateur d'emplois et de valeur

Selon le Baromètre bancaire 2023 de l'Association suisse des banquiers (ASB), 5,2% de l'ensemble des emplois en Suisse dépendent du secteur financier. Pour Genève, ce poursentage monte à 10% faisant de la finance un contributeur majeur à la prospérité économique du canton. Pour ce qui est de la répartition des sexes au sein du personnel bancaire, la part des femmes est restée stable à 38,3%.
 

Le secteur bancaire est d’ailleurs la première branche en Suisse à proposer un processus de contrôle sur mesure ainsi qu’un label de qualité pour le contrôle externe des analyses de l’égalité salariale prescrit par la loi. En effet, un centre pour l’égalité salariale a été mis en place en 2020 par l’Association suisse des employés de banque, la Société suisse des employés de commerce et l’Association patronale des banques en Suisse dans la mesure où cette question constitue une préoccupation prioritaire et commune.
 

Pour rappel, la loi sur l’égalité, révisée en juillet 2020, exige des entreprises de plus de 100 collaboratrices et collaborateurs de réaliser non seulement une analyse de l’égalité salariale, mais aussi de vérifier les résultats obtenus auprès d’un organisme externe. Le « Centre spécialisé de partenariat social pour l’égalité salariale dans le secteur bancaire » a permis de contrôler 45 établissements bancaires représentant plus de 30'000 employé.e.s. Les résultats publiés par Employeur Banques sont encourageants puisque toutes les banques respectent l’égalité salariale selon la tolérance de 5% fixée par la loi. Dans l’ensemble, l’écart salarial moyen inexpliqué est de 4,2%. Celui-ci s’explique essentiellement par le fait que les femmes connaissent davantage d’interruption de carrière que les hommes. Une attention particulière est donc portée sur la conciliation entre vie privée et vie professionnelle.

Fondation Genève Place Financière

Formation continue : être acteur.rice de son évolution professionnelle

Les employé.e.s du secteur bancaire se distinguent par leur employabilité élevée, c’est-à-dire leur capacité à obtenir un nouvel emploi, à évoluer de façon autonome dans le marché du travail, à conserver un poste et à progresser dans leur carrière. Or, l’employabilité dépend grandement de la formation continue effectuée tout au long de la vie professionnelle.

Selon le Baromètre des opportunités et des préoccupations réalisé par Employeurs Banques, les préoccupations principales des collaborateur.rice.s en 2021 portaient sur la spécialisation accrue des professions bancaires, la densité réglementaire et l’employabilité des seniors. Sur ce dernier point, la part des personnes âgées de 55 à 64 ans est passée de 10% en 2009 à 15% en 2020. Parmi les spécialisations demandées par l’industrie financière figure la finance durable, car ce sujet fait désormais partie intégrante des stratégies d’investissement.
 

Afin de favoriser le développement et le transfert de connaissances au sein du secteur financier suisse, l'Association suisse des banquiers a lancé en janvier 2023 la "Swiss Banking Academy", qui propose une large gamme de webinaires et de séminaires spécialisés. Les formats proposés misent sur le partage d’expériences et sont en lien direct avec la pratique. La Swiss Banking Academy est ouverte à l’ensemble du personnel bancaire intéressé en Suisse ainsi qu'aux autres acteurs de la Place financière.

Fondation Genève Place Financière

Comment la finance durable s'intègre-t-elle dans la formation?

De la finance dure à une finance qui dure

Afin d’accélérer la transition du secteur bancaire vers la durabilité, finance et développement durable doivent être intégrés dans la formation professionnelle, continue et académique. Il s'agit d'une condition sine qua non pour que la place financière genevoise demeure à la hauteur des enjeux et des attentes de la clientèle dans ce domaine.

 

Genève bénéfice aujourd’hui déjà d’une offre remarquable. En lien avec l’apprentissage, une réforme majeure est entré en vigueur en août 2023. La nouvelle formation commerciale de base intègre mieux le sujet clé du développement durable. D’une part, les produits financiers durables sont largement traités et, d’autre part, le développement durable est au cœur de l’enseignement dans le domaine des compétences de conseil.

 

En matière de formation continue, la Haute école de gestion (HEG), en partenariat avec SSF, ainsi que l’Institut Supérieur de Formation Bancaire (ISFB) proposent des formations continues certifiantes en finance durable. Dans le domaine de la gestion de fortune, la certification SAQ CWMA, qui a été mise en place en 2017 et représente le benchmark dans la branche, a renforcé dès 2022 les exigences relatives à la durabilité.

 

La formation académique n’échappe pas à la vague verte. A Genève, l’Université s’engage dans ce mouvement avec plusieurs « Certificate of advanced studies (CAS) » et Masters dédiés à la finance durable. Enfin, le Graduate Institute a également pour ambition de former les spécialistes en finance durable grâce à un Master en finance durable.

Fondation Genève Place Financière

Digitalisation & intelligence artificielle

Les partenariats public-privé au service de la formation

Dans le domaine de la fintech, l’étude « IFZ FinTech » réalisée par la Haute école de Lucerne, donne un aperçu détaillé du dynamisme du marché des technologies financières en Suisse.
 

A fin 2022, la Suisse comptait 437 entreprises fintech, ce qui correspond à une croissance de 14% par rapport à l'année précédente. Genève se place d’ailleurs au 3ème rang des centres financiers les plus attractifs au monde en matière numérique. Cette évolution positive se traduit par des volumes d'investissement croissants dans le secteur de la fintech suisse, qui ont à l’inverse diminué au niveau mondial.
 

Les banques suisses ont également augmenté leurs ressources informatiques afin de transformer les activités bancaires. Cette numérisation entraîne une transformation des professions et une demande accrue pour la formation continue.
 

Pour répondre à ce besoin, la Haute école de gestion de Genève (HEG) et l’Institut Supérieur de Formation Bancaire (ISFB) se positionnent comme des interlocuteurs incontournables à Genève. La première délivre un « Certificate of Advanced Studies (CAS) » en transformation digitale afin d’améliorer le leadership dans ce domaine et propose depuis 2024 un CAS en Blockchain et Finance. Le second a développé un Certificat intitulé « Future for Finance » destiné au personnel bancaire. Il offre également des cours modulaires sur la fintech dans le cadre des révisions régulières de la certification SAQ CWMA, dont bénéficient les collaborateur.rice.s actif.ve.s dans la gestion de fortune. En 2023, plus de 92 conseiller.ère.s ont été certifié.e.s SAQ CWMA en Suisse. A Genève, l’ISFB a octroyé 70 certifications et 179 candidat.e.s sont en cours de certification.

Fondation Genève Place Financière

Compliance & réglementation bancaire

Un cursus précurseur à Genève

Genève est à la pointe dans la formation continue en lien avec la conformité, grâce à l’engagement commun des secteurs financier et académique. Mis en place il y a 20 ans, le CAS en Compliance du Centre de droit bancaire et financier de l’Université de Genève est devenu le standard suisse, dispensé non seulement à Genève, mais également en partenariat à Zurich via l’Université de Saint-Gall et à Lugano via le Centre d’Etudes de la Villa Negroni.


L’Université de Genève peut ainsi être fière qu’une « Genferei » s’exporte aujourd’hui avec succès au-delà du « Röstigraben ». Ce cursus trouve son origine dans la promulgation en 1997 et l’entrée en vigueur l’année suivante de la Loi fédérale contre le blanchiment d’argent (LBA). En effet, cette dernière impose pour toute ouverture de compte ou mandat de gestion d’identifier non seulement le.la client.e mais aussi l’ayant droit économique. Afin de relever les défis de cette nouvelle législation, la place financière genevoise a approché le Centre de droit bancaire et financier pour qu’il élabore une formation au plus proche de la pratique. En réponse, l’Université de Genève a développé un CAS Compliance en 2003, qui a connu très vite un large succès.

Ce cursus précurseur a su s’adapter aux évolutions réglementaires. Si, à ses débuts, le CAS Compliance se concentrait sur la thématique du blanchiment d’argent, il a progressivement intégré les nombreux développements réglementaires, à savoir l’entraide fiscale ou encore la lutte contre le financement du terrorisme ainsi que les sanctions internationales. Cette formation a donc également pour ambition de relever les défis futurs auxquels les acteurs financiers genevois feront face. Le premier d’entre eux réside assurément dans la nouvelle réforme de l’arsenal anti-blanchiment. Afin de tenir compte des évolutions internationales et des dernières évaluations du dispositif helvétique réalisées par le GAFI, la législation suisse relative au blanchiment d’argent fait l’objet de révisions régulières. En août 2023, le Conseil fédéral a lancé une procédure de consultation relatif à un Projet de Loi fédérale sur la transparence des personnes morales et l’identification des ayants droits économiques, plus communément appelée la LTPM.

A l’ère de la durabilité, la conformité bancaire prend également une importance sans précédent. En Suisse, le Conseil fédéral a publié le 16 décembre 2022 une prise de position en matière de prévention de l’écoblanchiment du secteur financier. En parallèle, la FINMA vient de lancer une audition sur une nouvelle Circulaire intitulée « Risques financiers liés à la nature ». Les deux exemples précités, de même que les nombreuses initiatives sur le plan international, permettent d’illustrer le foisonnement légal et réglementaire dans le domaine de la durabilité. Tous ces textes ne manqueront pas d’entrainer des conséquences en matière de compliance, telles que l’examen des supports marketing et des déclarations en matière de durabilité, ou encore la vérification de la qualité des produits offerts qui présentent des caractéristiques ESG. Il ne fait donc aucun doute que le CAS Compliance répondra présent pour accompagner les praticiennes et les praticiens.

 

Fondation Genève Place Financière

Soutien au Geneva Finance Research Institute (GFRI)

La FGPF soutient le Geneva Finance Research Institute (GFRI), un institut pluridisciplinaire de l’Université de Genève entièrement dédié à la recherche et à la formation en finance. Elle parraine notamment les « Finance Seminar Series » tout au long de l’année universitaire.


Dans la gestion de fortune, la formation académique apporte sa pierre à l’édifice quand il s’agit de former les expert.e.s de demain. L’un des acteurs emblématiques à Genève est le Geneva Institute for Wealth Management, connu sous l’acronyme GIWM, dont la FGPF est l’un des membres fondateurs. Cet Institut est le fruit d’une vision commune du Geneva Finance Research Institute (GFRI) et de l’Universtié de Genève (UNIGE) : promouvoir une nouvelle formation universitaire de très haut niveau en finance et la faire rayonner à l’international, en particulier en Chine. En 7 ans, le GIWM a contribué à la formation de près de 500 étudiant.e.s dans le domaine de la gestion de fortune. 

 

Fondation Genève Place Financière

Participation au Conseil de l'Institut Supérieur de Formation Bancaire (ISFB)

Depuis près de 30 ans, l’ISFB joue un rôle majeur dans le développement des compétences et le maintien de la compétitivité de la place financière genevoise. La Fondation Genève Place Financière y participe activement grâce à la présence de Christian Skaanild à la présidence, de Nicolas Krügel à la vice-présidence ainsi que celles de Jean-François Beausoleil, d'Hervé Broch et d'Edouard Cuendet, Directeur de la FGPF, en tant que membres du Conseil de cet institut.
 

En septembre 2023, la HEG-Genève et l’ISFB ont un partenariat stratégique afin de déployer, dès le printemps 2024, un programme unique en Suisse romande de formation continue en management bancaire, qui a reçu le soutien de la FGPF. Cette initiative démontre une fois de plus la pertinence des partenariats public-privé.

Fondation Genève Place Financière