Conférence de presse 13 octobre 2015

L’avenir de la place financière genevoise réside dans sa capacité à demeurer attractive pour les talents et les clients, à développer des conditions-cadres compétitives, et à susciter l’engagement en sa faveur des autorités cantonales et fédérales.

L’insécurité juridique est un frein puissant au développement de la place financière genevoise. Il en va des emplois et de sa prospérité.

Discours du Président

Tous les six mois depuis 2007, un think tank britannique dresse le classement des principales places financières internationales. La place financière genevoise parvient à tirer son épingle du jeu. Elle conserve sa 13ème place au classement général et reste au troisième rang des places européennes, derrière Londres et Zurich. Elle fait partie des centres qualifiés de « dynamiques ». Elle n’est plus considérée comme un « global specialist » mais comme un « Established transnational centre ». 

Genève aurait tort de se reposer sur ses lauriers.

L’enquête conjoncturelle montre une détérioration de la conjoncture depuis l’année dernière. Les autres enquêtes ou publications de ces dernières semaines en attestent. Genève, tout comme la Suisse, devra donc prendre les bonnes décisions pour préserver la chaîne de valeurs qui caractérise sa place financière.

La compétitivité de la place financière genevoise dépend de sa capacité à y attirer et y conserver des collaborateurs de talent, d’une fiscalité attrayante et du maintien d’infrastructures de pointe.

Enquête conjoncturelle 2015-2016

Les résultats de l’enquête conjoncturelle 2015-2016 montrent que les intermédiaires financiers doivent faire face à des pressions accrues. Ces dernières résultent notamment de la décision de la BNS du 15 janvier 2015 d’abandonner le taux plancher entre le CHF et l’euro, et de la vague réglementaire.

Plusieurs indicateurs sont à la baisse : le nombre d’emplois bancaires a diminué de 3% et les actifs sous gestion reculent. Point positif : les bénéfices restent stables grâce à une bonne maîtrise des coûts. Ces résultats conduisent la Fondation Genève Place Financière à s’engager avec détermination afin de renforcer les atouts du secteur: savoir-faire, effet « cluster » et innovation.

 

Téléchargements :