Mercredi 04 Mai 2016

L'apprentissage : une filière à valoriser

Conditions cadres | Formation | Talents

Le 12 mai 2016, l’Office pour l’orientation et la formation professionnelle et continue (OFPC) (6, rue Prévost-Martin, Genève) organise un « zoom recrutement » pour des places d’apprentissage d’employés de commerce CFC Banques. A cette occasion, Edouard Cuendet, directeur de la FGPF, se plie au jeu des questions/réponses afin de dévoiler les atouts et les enjeux de l’apprentissage bancaire à Genève.

Quel est le rôle de la Fondation Genève Place financière dans la formation des employés de commerce CFC secteur bancaire et quels sont ses objectifs globaux en matière de formation ?

La FGPF est convaincue qu’une place financière compétitive doit s'appuyer sur des collaboratrices et collaborateurs compétents. C’est pourquoi, elle soutient la formation, de l’apprentissage à la recherche fondamentale, en passant par la formation continue. Pour ce faire, la Fondation entretient un dialogue permanent avec le Département de l’Instruction Publique (DIP) et avec les banques formatrices, afin d’identifier leurs besoins et élaborer avec ses deux Commissions Formation (la Commission Stratégique des Compétences Bancaires et la Commission Technique) les réponses adéquates.

La filière de l’apprentissage est l'une des clés du succès de l'économie suisse. Elle constitue une porte d’entrée importante pour le monde bancaire : globalement plus de 90% des apprentissages débouchent sur une place de travail fixe. Or, à Genève, seuls 5 % des élèves quittant le cycle d'orientation empruntent directement cette voie. Cette formation mérite donc d'être mieux valorisée.

Dans ce contexte, la place financière a accueilli avec satisfaction la mise en place de l'apprentissage bilingue (français/anglais). Les banques ont d'ailleurs été les premières à recourir à cette formule, adaptée au caractère international de la place genevoise.

Quels sont les caractéristiques et les atouts de la formation d'employé de commerce dans le secteur bancaire?

La formation d’employé(e) de commerce auprès d’une banque permet d’acquérir des connaissances et des compétences pratiques relatives au secteur de la banque et de la finance. Les apprentis reçoivent une formation pratique passionnante qui leur donne accès à de nombreux métiers que ce soit en front ou en back office. Par ailleurs, cette formation constitue une base solide pour poursuivre une carrière dans le secteur des services financiers. On peut citer l'exemple de Pascal Besnard, responsable région Genève au Credit Suisse, et d'Antonio Palma, CEO de la banque Mirabaud & Cie SA, qui ont commencé leur carrière en tant qu'apprentis.

Comment se déroule cette formation ?

La formation est duale : elle se déroule à la fois en entreprise et à l’école. On distingue ainsi deux types de contenus: les connaissances scolaires et les connaissances bancaires. Les connaissances scolaires sont enseignées à l'école professionnelle commerciale 1 à 2 jours par semaine. Parmi les matières enseignées, citons : information et communication, administration, économie et société, français et langues étrangères, etc. Les connaissances bancaires sont acquises de deux manières : en entreprise et au CYP  (Center for Young professionals in Banking : centre de compétences et de formation de la relève des banques suisses. L’association CYP a été créée en 2003 en collaboration avec l’Association suisse des banquiers NDLR). Elles portent sur les thèmes suivants : conseil en vente et à la clientèle, communication ; opérations passives et trafic des paiements ; opérations de finance et de négoce ; négoce et bourse ; conseil en placement; opérations de crédit; politique monétaire, Banque nationale suisse.

Quelles sont les exigences communes quant au profil des candidats?

La formation commerciale de base auprès d’une banque requiert le certificat de fin d’étude obligatoire. Le niveau scolaire doit être bon. Et de nombreux établissements demandent également la réussite à un test d'aptitude.
Outre ces compétences scolaires, il est important d’avoir certaines aptitudes personnelles comme de la motivation et un intérêt marqué pour le monde bancaire, la capacité à communiquer et à travailler en équipe. L’engagement et le goût d'apprendre sont également des atouts.

Quelles sont les possibilités de perfectionnement après un apprentissage bancaire?

Au terme de la formation «Employé(e) de commerce», les diplômés disposent de solides connaissances bancaires et de premières expériences professionnelles. Cette formation permet l’accès à l’École supérieure Banque et Finance (ESBF) ou, avec maturité professionnelle, à une haute école spécialisée. Enfin, de nombreuses autres possibilités de perfectionnement, existent notamment grâce à la formation continue.

Lire aussi l'article  "Entrer dans les métiers de la banque et de la finance par l'apprentissage" paru dans la "Tribune de Genève" - 4 mai 2016